Découvrez les sites à visiter à Coïmbre

Située au bord du fleuve Mondego, Coïmbre s’élève sur une colline parsemée de monuments historiques. La ville abrite la plus ancienne université du Portugal, ainsi que plusieurs édifices religieux qui ont été construits entre le XIIe et le XVIIIe siècle.

Elle possède donc de nombreuses attractions touristiques, mais la plus étonnante de toutes est sa bibliothèque de style baroque, ornée d’étagères dorées sur lesquelles reposent plus de 300 000 ouvrages.

Malgré son riche passé, la ville reste jeune d’esprit grâce à ses nombreux étudiants qui animent les bars à la nuit tombée. Ils ont d’ailleurs créé un style de fado unique, le fado de Coïmbre, qui vous bercera lors de votre visite.

Nous vous conseillons de consacrer au moins une journée à votre visite de Coïmbre afin d’explorer la vieille ville et profiter de sa vie nocturne. Avec quelques jours supplémentaires, vous aurez même le temps de découvrir d’autres joyaux cachés à proximité, tels que les ruines romaines de Conímbriga ou la forêt romantique de Bussaco.

Vous trouverez ci-dessous un itinéraire de deux jours à Coïmbre, accompagné de quelques suggestions d’excursions, ainsi qu’une liste des meilleurs restaurants et hôtels afin que vous passiez un séjour de rêve.


Jour 1


Poussez les portes de l’université de Coïmbre, inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO

Aucune visite de Coïmbre ne serait complète sans avoir poussé les portes de son université. Surplombant la ville et inscrite au patrimoine mondial de l’UNESCO depuis 2013, c’est l’une des plus anciennes universités d’Europe. Elle compte plusieurs bâtiments, tous rassemblés autour d’une grande cour appelée Pátio das Escolas. Lors de votre visite, vous découvrirez le Paço das Escolas, la Capela de São Miguel et le Museu da Ciência. Si l’escalier étroit ne vous dérange pas, vous pourrez également monter en haut de la Torre da Universidade pour profiter d’une vue panoramique sur la ville.



Laissez-vous surprendre par la magnifique bibliothèque de Coïmbre

Le plus beau bâtiment de l’université est, sans l’ombre d’un doute, la Biblioteca Joanina. Construite au XVIIIe siècle, cette bibliothèque au décor somptueux contient une grande collection d’ouvrages qui vous fera tomber sous son charme. Elle tient son nom du roi João V qui a ordonné sa construction, et elle compte trois salles, toutes ornées de magnifiques fresques au plafond et de hautes étagères dorées. Cette pièce renferme également un secret que vous ne décèlerez probablement pas lors de votre visite : à la nuit tombée, une colonie de chauves-souris se chargent de manger les petits insectes qui pourraient autrement endommager ses livres. Lorsque vous achèterez vos billets pour visiter l’université, veillez donc à vous procurer ceux qui comprennent l’entrée de la bibliothèque.



Découvrez les monuments religieux de Coïmbre

Coïmbre regorge d’églises et de chapelles qui ont été construites à différentes époques. La Capela de São Miguel sera sûrement la première que vous découvrirez, car elle fait partie de l’université, mais il en existe beaucoup d’autres qui valent un petit détour.


Près de l’université, la Sé Nova est une église qui a d’abord été un temple jésuite en 1598, mais qui affiche aujourd’hui un mélange d’architecture maniériste et baroque. Nous vous conseillons de pénétrer à l’intérieur pour admirer ses panneaux dorés et ses deux orgues qui se dressent au-dessus de l’autel.

Ensuite, vous pourrez vous rendre à pied à la Sé Velha, l’ancienne cathédrale de Coïmbre. Construite vers le XIIe siècle, elle a conservé la plupart de ses caractéristiques romanesques. À l’extérieur, elle se distingue par ses imposants murs de pierre et ses fenêtres étroites, tandis qu’à l’intérieur, elle possède de hauts plafonds voûtés et de charmants cloîtres.


TPour terminer, rendez-vous à l’Igreja de Santa Cruz. Cette très belle église a initialement été construite au XIIe siècle, mais l’architecture telle qu’on la voit aujourd’hui date principalement du XVIe siècle, y compris la porte et le cloître. À l’intérieur sont disposées les tombes sculptées des premiers rois du Portugal : Afonso Henriques et Sancho I.



Contemplez les dômes du Jardim da Manga

Juste derrière l’Igreja de Santa Cruz, le Jardim da Manga, également connu sous le nom de Claustro da Manga, est une petite place qui faisait autrefois partie du cloître de l’église. Au milieu, une arche de couleur jaune vif est entourée de plusieurs fontaines. Il s’agit là d’un des premiers exemples d’architecture de la Renaissance au Portugal. Les rumeurs portent à croire que le roi João III aurait un jour visité la région et esquissé le dessin de la fontaine sur sa manche, d’où le nom de « manga » en portugais.



Passez sous la porte d’Almedina

En vous promenant dans la vieille ville, vous passerez inévitablement sous les portes d’Almedina et de Barbican, qui faisaient autrefois partie des remparts médiévaux de la ville. La première est une grande arche de style mauresque qui fait aujourd’hui le lien avec la Rua Ferreira Borges, l’une des principales rues commerçantes de Coïmbre. Rattachée à la porte, la Torre de Almedina est une tour médiévale qui abrite un petit musée présentant les anciennes fortifications de la ville.



Détendez-vous au Parque Verde do Mondego

Après avoir visité les principales attractions touristiques de Coïmbre, vous pourrez vous détendre au Parque Verde do Mondego. Situé le long des berges du fleuve, ce parc s’étend sur près de quatre kilomètres. Il compte plusieurs installations, dont une piste d’athlétisme, un terrain de jeux pour les enfants et un petit kiosque où vous pourrez prendre un verre.


Traversez le pont de Pedro e Inês 

Terminez votre journée en traversant le pont de Pedro e Inês, situé juste au-dessus du Parque Verde do Mondego, pour vous rendre sur l’autre rive. Créé en 2007, ce pont piétonnier offre l’une des meilleures vues sur Coïmbre. De là, vous pourrez apercevoir l’université qui se dresse sur une colline et les habitants qui pagaient sur le fleuve en été. Le pont est une belle œuvre architecturale composée de carreaux de verre multicolores et de différentes formes. Tout au long de la journée, ceux-ci se reflètent sur le plancher en bois, et à la nuit tombée, ils s’illuminent de mille et une couleurs. Sur la rive gauche de la rivière, vous pourrez vous promener dans un autre parc qui compte plusieurs tables de pique-nique et un centre d’activités nautiques où vous pourrez louer un kayak ou un paddle.


Itinéraire du jour 1 pour la visite de Coïmbre




 Jour 2

Partez en randonnée dans la forêt nationale de Choupal

Non loin du centre-ville, la forêt de Choupal a été créée au XVIIIe siècle pour prévenir les inondations du fleuve Mondego. Aujourd’hui, cette forêt riveraine est devenue un lieu de prédilection pour organiser des pique-niques et pratiquer des activités de plein air, telles que la course à pied et la randonnée. Les peupliers (choupo) dominent le paysage, mais en regardant de plus près, vous apercevrez aussi d’autres espèces comme des platanes et des cèdres. Dans la forêt, vous pourrez prendre un verre dans le petit bar ou suivre un cours d’équitation dans le centre équestre.



Admirez le monastère de Santa Clara-a-Velha

La plupart des attractions touristiques de Coïmbre sont situées sur la rive droite du fleuve, mais il en existe aussi de très belles à découvrir sur la rive gauche. Parmi celles-ci, nous pouvons citer le monastère de Santa Clara-a-Velha.

Achevée en 1330, cette église de style gothique a été conçue par le même architecte que le monastère d’Alcobaça. Étant donné que celui-ci est à proximité du fleuve, il était fréquemment menacé par les inondations, si bien qu’il a été laissé à l’abandon au XVIIe siècle. À l’époque, les religieuses sont parties vivre dans un monastère plus haut sur la colline, connu sous le nom de Santa Clara-a-Nova. Quelques siècles plus tard, Santa Clara-a-Velha a été restaurée, ce qui a permis de faire ressortir de terre la partie inférieure de l’église, ainsi que son cloître. Aujourd’hui, vous pourrez non seulement visiter l’église, mais aussi un musée qui présente les objets retrouvés lors des fouilles.


Non loin du monastère de Santa Clara-a-Vehla, le village miniature de Portugal dos Pequenitos permet de découvrir différents styles de maisons et monuments portugais. Si vous avez des enfants, nous vous conseillons vivement de les y emmener.



Explorez la Quinta das Lágrimas

Sur le côté gauche du fleuve, les majestueux jardins de la Quinta das Lágrimas ont été la scène de l’une des plus célèbres histoires d’amour du Portugal, entre le roi Pedro I et Inês de Castro, une noble galicienne. Après avoir eu une liaison secrète au XIVe siècle, Inês a malheureusement été assassinée. La légende dit qu’elle se serait éteinte dans ce parc en versant une larme dans la Fonte das Lágrimas (ou « fontaine des larmes », également connue sous le nom de Fonte dos Amores). Au milieu de ce grand domaine, un palais du XIXe siècle a été transformé en hôtel, mais vous pourrez toujours vous promener dans les jardins pour vous laisser emporter par cette tragique histoire d’amour.



Asseyez-vous sous les arbres du Parque Dr Manuel da Braga

Si vous avez besoin de faire une petite pause, vous pourrez vous arrêter au Parque Dr Manuel da Braga. Également connu sous le nom de Parque da Cidade, il a été créé en 1920 par un paysagiste du nom de Jacinto de Matos. Les statues de célèbres écrivains portugais, tels que Florbela Espanca et Antero de Quental, se cachent parmi les arbres. Le fleuve coule juste devant le parc, ce qui en fait l’endroit idéal pour vous asseoir et profiter de la tranquillité des lieux.



Promenez-vous dans le Jardin botanique

Vous pourrez également vous offrir un moment de détente au Jardin botanique de Coïmbre. Fondé en 1772, il abrite des plantes du monde entier sur une superficie de 13 hectares. À l’origine, il était utilisé par l’université à des fins de recherche, mais de nos jours, tout le monde y est le bienvenu. Le jardin compte plusieurs grands espaces, dont deux serres, une grande fontaine et une ancienne chapelle ayant appartenu à des moines bénédictins.



Visitez la Casa Museu Bissaya Barreto

À quelques pas du Jardin botanique, la Casa Museu Bissaya Barreto est un manoir néobaroque qui était jadis la maison de Bissaya Barreto, chirurgien portugais et professeur de médecine à l’université de Coïmbre. Au-delà de ses fonctions médicales, Barreto était aussi un passionné d’art. Au fil des années, il a collectionné de nombreux objets qui sont aujourd’hui exposés dans ce petit musée, notamment des mosaïques traditionnelles portugaises, de la porcelaine chinoise et des meubles anciens. Tout autour de la maison, le jardin est parsemé de statues et de mosaïques.



Admirez la vue depuis le Penedo da Saudade

Avant de quitter Coïmbre, vous devriez vous rendre au Penedo da Saudade. Situé au sommet d’une colline, ce jardin historique offre une vue imprenable sur la ville et le fleuve Mondego. Tout comme la Quinta das Lágrimas, Penedo da Saudade est en lien avec l’histoire de Pedro et Inês. D’après la légende, après la mort d’Inês, Pedro se serait rendu là pour pleurer sa perte, ce qui explique le nom de « saudade » qui, en portugais, fait référence à un sentiment de nostalgie. Aujourd’hui, c’est un lieu de rencontre pour les amoureux et les étudiants de Coïmbre. Le parc est parsemé de pierre sur lesquelles sont gravés des poèmes et de bustes de personnages portugais célèbres.


Itinéraire du jour 2 pour la visite de Coïmbre

Que visiter de nuit à Coïmbre ?

Si vous décidez de passer la nuit à Coïmbre, vous devriez aller voir un spectacle de fado. Le fado de Coïmbre est très différent de celui de Lisbonne, car il est généralement chanté par des étudiants, et les chansons sont composées sur un thème romantique.

Plusieurs endroits dans la ville organisent des performances de fado. L’un des meilleurs est le Fado ao Centro, un centre culturel consacré au fado qui accueille des concerts tous les jours à 18 heures.

Vous pourrez également vous rendre au Bar Diligencia ou à l’aCapella. Le Bar Diligencia est une maison traditionnelle de fado qui sert de nombreuses spécialités et accueille des concerts de 18 heures à 2 heures du matin, tous les jours sauf le dimanche. aCapella, quant à elle, est un centre musical installé dans une église du XIVe siècle. Tous les jours, un spectacle de fado y a lieu à partir de 21 h 30.

Coïmbre compte également de nombreux bars où vous pourrez prendre un verre tard dans la nuit. Pour savourer d’excellents cocktails, vous pourrez essayer le Garden Bar, et si vous souhaitez également profiter de la vue, l’accueillante Galeria Santa Clara dispose d’une grande terrasse.


Excursions d’une journée en partant de Coïmbre

Après avoir exploré Coïmbre, vous pouvez prendre quelques jours pour visiter d’autres villes et attractions touristiques à proximité. Les villes de Conímbriga, Lousã, Bussaco et Figueira da Foz sont très populaires.

Située à 20 minutes au sud de Coïmbre, Conímbriga abrite l’un des sites romains les mieux préservés du Portugal. Les ruines valent vraiment le détour et vous pourrez même admirer des sols en mosaïque qui sont restés à peu près intacts. N’oubliez pas de visiter le musée situé près de l’entrée pour en savoir plus sur l’histoire de cette ancienne ville et découvrir les objets retrouvés lors des fouilles, tels que des pièces de monnaie et des bijoux.

Au sud de Coïmbre, Lousã est une ville située au sommet d’une colline et entourée de quelques maisons aux façades de schiste. Sa principale attraction touristique est son château qui offre une vue incroyable sur les montagnes. Après l’avoir exploré, vous pourrez vous promener dans les villages de schiste de Talasnal et Cerdeira. Pour les amoureux de la nature, un parc naturel abrite de nombreuses espèces protégées comme des ours et des lynx. En été, vous pourrez même vous baigner à la Senhora da Piedade, une piscine naturelle située au milieu des montagnes.

Si vous vous dirigez au nord de Coïmbre, vous découvrirez Bussaco. Cette forêt majestueuse était autrefois une retraite monastique, et il y a encore des traces de la présence de moines dans l’ancien couvent orné de galets noirs et blancs. Au milieu de la forêt, un étonnant palais néo-Manuelin, initialement construit pour servir d’escapade estivale à la royauté portugaise, a aujourd’hui été converti en hôtel de luxe. Vous pourrez jeter un coup d’œil à l’intérieur, puis suivre l’un des nombreux sentiers pédestres qui sillonnent la forêt parsemée de fontaines et de vieilles chapelles.

Enfin, si vous vous dirigez vers l’ouest, vous atteindrez Figueira da Foz. Située à 50 kilomètres de Coïmbre, cette ville côtière dispose d’un casino, de plusieurs plages et de nombreux bars et restaurants. En hiver, c’est une destination où l’on peut se ressourcer, mais ce n’est pas le cas en été qui amène avec lui une foule de baigneurs et d’amateurs de surf. Autour de la ville, vous pourrez faire une randonnée sur les collines de Serra da Boa Viagem ou admirer la vue depuis le Miradouro da Bandeira.


manger à Coïmbre ?

D’après nous, les trois meilleurs restaurants à Coïmbre sont le Dux Taberna Urbana, Zé Manel Dos Ossos et le Passeite, Taberna Do Azeite.

Dux est une taverne de style moderne située dans le centre de Coïmbre. Vous pourrez y goûter les traditionnels petiscos portugais élaborés à partir d’ingrédients de la terre et de la mer, ou choisir parmi une grande sélection de viandes grillées. Un menu du jour est également proposé pour un prix raisonnable. Pour accompagner votre repas, vous aurez le choix parmi une grande carte de vins.

Niché dans une petite rue à quelques minutes de l’université, Zé Manel dos Ossos est un restaurant animé spécialisé dans les plats à base de viande, tels que les côtes de porc et le ragoût de sanglier. Il ne compte que quelques tables, alors assurez-vous d’arriver tôt pour avoir une place. Les murs sont ornés de petits morceaux de papier sur lesquels figurent des notes et de dessins réalisés par les précédents invités. Avant de partir, n’hésitez pas à en ajouter un à la collection.

Enfin, Passeite est un restaurant portugais où l’huile d’olive est l’ingrédient vedette. L’entrée, le plat principal et le dessert sont cuisinés avec un filet d’huile d’olive. Tous les produits sont frais et locaux, y compris l’huile d’olive qui est produite dans une ferme voisine. Le menu propose une variété de plats d’inspiration méditerranéenne, dont des options végétariennes et véganes.

Pour le petit déjeuner ou le goûter, vous pourrez vous rendre à la Pastelaria Vénus ou à la Casa de Chá. La première est un café traditionnel où vous pourrez déguster des pâtisseries locales, telles que les arrufadas ou le pastel de Santa Clara; la seconde est un petit salon de thé situé à l’intérieur du Jardim da Sereia.

Où dormir à Coïmbre ?

Il existe de nombreux hôtels à Coïmbre où vous pourrez passer la nuit. Dans le centre de Coïmbre, nous vous recommandons le Sapientia Boutique Hotel ou l’hôtel Quinta das Lágrimas, et un peu plus loin, l’hôtel Bussaco.

Sapientia est un charmant boutique-hôtel situé au cœur de la vieille ville de Coïmbre. Il compte 22 chambres modernes, toutes portant le nom d’écrivains portugais. Lors de la réservation, vous pourrez choisir une chambre ou un appartement doté d’une kitchenette tout équipée. L’hôtel dispose également d’un restaurant et d’une terrasse sur le toit offrant une vue splendide sur le fleuve et l’université.

Installée dans un palais du XVIIIe siècle, la Quinta das Lágrimas est une propriété luxueuse entourée de jardins majestueux. Pendant des années, c’était un sanctuaire privé pour les rois portugais, mais aujourd’hui tout le monde peut y séjourner. C’est également la scène de la tristement célèbre histoire d’amour portugaise de Pedro et Inês, ce qui en fait l’endroit idéal pour une escapade romantique. En tant que client, vous pourrez vous promener dans les jardins, prendre un repas dans les restaurants de l’hôtel ou vous détendre dans le spa qui comprend deux piscines, un bain turc et un centre de remise en forme.

Niché dans la forêt de Bussaco, à 30 kilomètres de Coïmbre, vous trouverez l’hôtel Bussaco. Avant de devenir un hôtel cinq étoiles, ce palais du XIXe siècle a appartenu au dernier roi du Portugal. Il est difficile de ne pas être attiré par son impressionnante façade gothique, mais même à l’intérieur, les meubles anciens et les murs recouverts de mosaïques vous fascineront. La plupart des pièces ont été conservées dans leur état d’origine, ce qui vous donnera l’impression de voyager dans une autre époque. Le restaurant sert des plats inspirés de la cuisine portugaise en leur apportant une touche de modernité, ce qui contraste fortement avec les caractéristiques historiques de l’hôtel.


Rencontrez-nous

Dans nos bureaux

Posez-nous vos questions

Demandez un devis

Retour à la page d'accueil